Formule E à Paris : les Verts virent au rouge

le
0
France, Région Ile de France, Paris 7e arrondissement, esplanade des Invalides, Hôtel des Invalides, dôme, herbe, pelouse,
France, Région Ile de France, Paris 7e arrondissement, esplanade des Invalides, Hôtel des Invalides, dôme, herbe, pelouse,

On ne peut vraiment pas contenter tout le monde. Croyant faire preuve d'ouverture en laissant s'organiser au centre de Paris le samedi 23 avril une course de monoplaces électriques, la maire de Paris Anne Hidalgo s'est attiré les foudres des élus écologistes. Ils n'y vont pas par quatre chemins et ne dénoncent rien moins qu'un « désastre écologique » comme si on avait installé une centrale nucléaire dans le 7e arrondissement. Or, ce n'est que le futur Prix de Formule électrique aux Invalides qui a déjà parcouru plusieurs grandes villes du monde, dont Long Beach, Buenos Aires, Moscou ou Londres.

Or, selon les Verts qui se sont empourprés à la vue des préparatifs du circuit temporaire, on est loin de la « volonté d'exemplarité et de modernité » exprimée par les initiatives de la maire de la capitale Anne Hidalgo. Les élus écologistes de Paris « sont scandalisés de découvrir les rues du quartier des Invalides recouvertes de bitume » provisoire aux effluves toxiques, pour l'organisation du Grand Prix de Formule E.

De plus, alors que « les piétons, les vélos et les transports en commun reprennent peu à peu leur part de l'espace que la voiture avait monopolisé à Paris, cet événement envoie un message à contresens : les piétons doivent laisser la place à des voitures qui tournent en rond », ajoutent-ils.

Contresens écologique

En décembre, des centaines...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant