Formule E : à Berlin, les défis de Prost et Buemi

le
0
Formule E : à Berlin, les défis de Prost et Buemi
Formule E : à Berlin, les défis de Prost et Buemi

Le premier ePrix de Berlin, prévu samedi dans la capitale allemande, se présente comme un double duel entre Brésiliens et francophones, dans des monoplaces 100 % électriques : d'un côté, Lucas di Grassi et Nelson Piquet Jr ; de l'autre, Nicolas Prost et Sébastien Buemi. Ce dernier, champion du monde d'endurance en 2014 chez Toyota, est le premier pilote à s'être imposé deux fois lors de cette saison inaugurale : à Punta del Este (Uruguay) en octobre, puis à Monaco au début du mois de mai. Il n'a que dix points de retard sur di Grassi, pilote Audi en endurance et en Formule E, qui avait remporté la manche inaugurale, en septembre à Pékin. Prost Jr et Piquet Jr ont gagné aussi, le Français à Miami, le Brésilien à Long Beach. Fils de champions du monde de F1, Nelson Sr et Alain, autrefois surnommé "Le Professeur", ils n'ont pas dit leur dernier mot dans la course au titre. Et cette course de Berlin, organisée sur l'ancien aéroport de Tempelhof, fermé depuis 2008, sera une bonne occasion de reprendre la main.Le deuxième rendez-vous européen Après le merveilleux écrin de la principauté de Monaco, début mai, Berlin va permettre de tester une nouvelle fois la popularité naissante, et croissante, de la Formule E auprès d'un public nouveau, jeune et urbain, très au fait de l'automobile et des nouvelles technologies. Ce sera le 2e rendez-vous 100 % électrique en Europe, le jour des qualifications du GP de Monaco de Formule 1. Ce sera aussi un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant