Formule 1 : une écurie 100 % Renault en 2016

le
0
Premier constructeur à utiliser un moteur turbo en F1 à partir de 1977, Renault faisait partie des équipes pouvant prétendre à la victoire en 1981. Les pilotes s'appelaient alors René Arnoux et Alain Prost.
Premier constructeur à utiliser un moteur turbo en F1 à partir de 1977, Renault faisait partie des équipes pouvant prétendre à la victoire en 1981. Les pilotes s'appelaient alors René Arnoux et Alain Prost.

Trente-neuf ans après leur première apparition, les monoplaces jaunes frappées du losange seront-elles sur la grille de départ du championnat de Formule 1 la saison prochaine ? Renault a en tout cas annoncé avoir lancé le processus d'acquisition de l'écurie de Formule 1 Lotus, première étape d'un retour plein et entier du groupe français dans la discipline reine du sport automobile à l'horizon 2016. Voilà qui devrait ravir les fans de la discipline et de Renault.

Les théières jaunes

Rappelons que le constructeur français avait fait le pari de l'innovation en développant le premier moteur turbo utilisé en Formule 1 pour son arrivée dans la discipline en 1977. Une technologie à la fiabilité alors encore balbutiante qui avait valu le surnom de "théières jaunes" aux monoplaces françaises en raison des fréquents panaches de fumée blanche que laissaient échapper leurs moteurs. Mais il ne faudra que deux saisons pour que la suralimentation par turbocompresseur montre tout son potentiel et soit progressivement adoptée par tous les constructeurs engagés en Formule 1, et même imposée par la réglementation depuis 2014.

Accord définitif à concrétiser

En préparation de son retour en 2016, Renault a signé avec Gravity Motorsports "une lettre d'intention portant sur l'acquisition potentielle par Renault d'une participation majoritaire dans le capital Lotus F1 Team". "La signature de cette lettre d'intention marque...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant