Formule 1 : Romain Grosjean, ambition « champion du monde »

le
0
Conférence de presse de Romain Grosjean, au circuit de Sakhir, le 31 mars à Bahreïn.
Conférence de presse de Romain Grosjean, au circuit de Sakhir, le 31 mars à Bahreïn.

Le seul pilote français de F1 réussit un début de championnat « incroyable » chez Haas. Explications, alors que se court le Grand Prix de Chine le 17 avril, jour de ses 30 ans.

Haas était l’inconnue de cette saison de formule 1. Première écurie américaine à tenter l’aventure depuis trente ans, on savait juste que son créateur, Gene Haas, avait fait fortune dans les machines outils, et vécu une première expérience plutôt réussie dans le sport automobile via la Stewart-Haas Racing engagée en Nascar, courses de stock-cars, très populaires outre-Atlantique. De là à s’attaquer à la F1, n’était-ce pas présomptueux ?

Haas suscitait au mieux la curiosité, au pire les railleries. Jusqu’au 29 septembre 2015, jour où Romain Grosjean annonçait quitter Lotus pour devenir premier pilote de l’écurie américaine, au côté du Mexicain Esteban Gutierrez. Un coup dur pour Renault, mais un coup de maître pour la nouvelle venue : le 20 mars, Romain Grosjean termine 6e au Grand Prix inaugural d’Australie, puis 5e deux semaines plus tard à Bahreïn. Simplement « incroyable », pour reprendre les termes du tweet publié dans l’euphorie par le pilote.

Plus posément, Romain Grosjean répond aux questions du Monde de son domicile genevois, jeudi 7 avril. Après une semaine d’entraînement physique intense, décontracté, en jogging et sweat-shirt siglé Alain Prost, il s’apprête à passer un week-end en famille avant de s’envoler pour Shanghaï disputer le Grand Prix de Chine du 17 avril.

Qu’est-ce qui vous a décidé à venir chez Haas ?

Tout a commencé à Monza, en marge du Grand Prix d’Italie, début septembre [2015]. J’ai rencontré Günther Steiner, le team principal [le directeur],...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant