Formule 1 : l'Allemand Nico Rosberg remporte le Grand Prix du Japon

le
0
Nico Rosberg célèbre sa victoire pour l'écurie Mercedes-AMG.
Nico Rosberg célèbre sa victoire pour l'écurie Mercedes-AMG.

Il dispose désormais d’une avance confortable sur l’Anglais Lewis Hamilton, et se rapproche du titre de champion du monde remporté par son père en 1982.

L’Allemand Nico Rosberg s’est encore rapproché d’un premier titre mondial des pilotes en remportant le Grand Prix du Japon de Formule 1 dimanche 8 octobre à Suzuka. Parti en pole position et auteur d’un sans-faute, au départ et dans la mise en œuvre de sa stratégie, Rosberg a terminé devant le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) et l’autre pilote de son écurie Mercedes-AMG, Lewis Hamilton.

De son côté, l’écurie a cueilli, comme prévu, un troisième titre des constructeurs. Avec 593 points désormais, grâce à 15 victoires en 17 GP, et alors qu’il ne reste que quatre courses, l’écurie allemande ne peut plus être rejointe par Red Bull Racing (385 points) qui a encore augmenté son avance sur Ferrari (335 points).

« Merci les gars ! Week-end incroyable et bravo pour le titre constructeurs », a lancé Rosberg sur la radio de bord, après un long cri de victoire sur cette piste mythique où il ne s’était jamais imposé. « Je ne veux pas penser au championnat, je garde la tête baissée », a-t-il ajouté un peu plus tard.

C’est la 23e victoire de Rosberg en F1, dont neuf cette année contre six « seulement » pour Hamilton (dont quatre en juillet). L’Allemand dispose désormais de 33 points d’avance sur son coéquipier, à quatre manches de la fin de saison (Etats-Unis, Mexique, Brésil, Abou Dhabi). Il peut donc se permettre de terminer quatre fois deuxième, derrière Hamilton, pour conquérir ce titre de champion du monde dont il rêve depuis que son père, le Finlandais Keke Rosberg, a été sa...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant