Formation professionnelle : l'exécutif veut une « réforme en profondeur »

le
0
INFOGRAPHIE - Syndicats et patronat entament leur troisième négociation en dix ans. L'objectif : former plus de chômeurs et de salariés peu qualifiés, mieux répartir les 32 milliards de dépenses par an.

Les partenaires sociaux se retrouvent ce mardi au Medef pour lancer une nouvelle négociation sur une refonte de la formation professionnelle, la troisième en dix ans. Michel Sapin, le ministre du Travail, l'affirme: cette fois-ci, il veut une «réforme en profondeur», et pas un toilettage (sous-entendu, comme cela fut le cas en 2003 et 2009). Le tout dans un calendrier très serré: le gouvernement veut déposer un projet de loi, reprenant les résultats de la négociation, avant la fin de l'année.

Il est vrai que la situation appelle une réaction. La formation professionnelle - pour laquelle entreprises, État, Régions, Pôle emploi et ménages dépensent près de 32 milliards par an - souffre d'un défaut majeur: les fonds ne vont pas à ceux qui en ont le plus be...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant