Formation d'un nouveau gouvernement en Italien : une bonne chose pour l'Euro ?

le
0

Les dernières élections italiennes et l'instabilité politique qui en a découlé dans le pays ont inquiété les instances économiques en Europe. Depuis, l'Euro a retrouvé sa stabilité.

Élections italiennes : un coup dur pour l'Euro

En février dernier, les électeurs italiens faisaient le choix de rejeter la politique d'austérité menée par Mario Monti, président du Conseil italien. Pier Luigi Bersani, du centre gauche, et surtout Beppe Grillo, connu avant tout en tant qu'humoriste, ont bénéficié de cette défaveur. Le parti de Silvio Berlusconi était également bien placé.

Il en est résulté une difficulté à constituer un gouvernement capable d'associer les différentes tendances politiques gagnantes.

L'Euro, en baisse

Ce flottement, significatif du rejet de la politique d'austérité encouragé par l'Union Européenne, a suscité l'inquiétude sur les marchés financiers et au sein des instances européennes. De fait, l'Euro a connu une zone de turbulence : l'Italie représente la troisième économie de la zone Euro, sa situation politique interfère donc avec la stabilité de la devise.

Un nouveau gouvernement, facteur de stabilité

Le 30 avril dernier, après deux mois de négociations, le Sénat a voté la confiance au nouveau gouvernement d'Enrico Letta. Ce choix voté largement, à 233 voix sur 310 sénateurs, a contribué à rassurer les investisseurs. L'Agence Moody's a ainsi maintenu, la note, italienne à son niveau actuel et l'Euro est parvenu à reprendre le terrain perdu face au dollar, ces dernières semaines.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant