Forfaits 4G : la guerre des prix reprend de plus belle

le
0
Forfaits 4G : la guerre des prix reprend de plus belle
Forfaits 4G : la guerre des prix reprend de plus belle

Le marché de la 4G aiguise tous les appétits. Le quatrième opérateur Free Mobile continue à dicter sa loi dans les tarifs de téléphonie mobile en proposant la 4G à ses clients sans surcoût, une initiative qui amène ses concurrents, les opérateurs historiques, à réagir l'un après l'autre, Orange suivant de près mardi Bouygues Telecom la veille.

Orange a annoncé mardi dans un communiqué qu'il allait donner accès à la technologie de quatrième génération de téléphonie mobile (4G) sur un des forfaits de sa marque low-cost Sosh. Le plus élevé des quatre forfaits proposés Sosh, marque uniquement accessible sur internet, permettra à partir du 9 janvier d'avoir accès à la 4G pour 24,99 euros, avec 5 Go de data, «c'est-à-dire exactement le même forfait que B&You» la marque low-cost de Bouygues Telecom, a indiqué son PDG Stéphane Richard.

Free a bouleversé les stratégies commerciales

«Pour être franc et honnête, ce n'est pas ce qu'on pensait faire au départ parce que la 4G, c'est une nouvelle technologie, c'est souvent un nouveau terminal, c'est un nouvel ensemble de services autour. Et donc c'était plutôt logique de le réserver aux forfaits classiques», a reconnu le PDG d'Orange.

L'opérateur réagit ainsi à l'annonce de Free Mobile (groupe Iliad), qui a surpris tout le secteur début décembre en offrant la 4G à ses clients sur tous ses forfaits, y compris le low-cost à 2 euros, sans augmenter ses tarifs. Un coup pour les opérateurs télécoms : ils espéraient facturer plus cher les offres 4G pour regagner de la valeur après la guerre des prix liée à l'arrivée de Free Mobile.

Seul SFR n'a pas présenté son offre 4G

Jusqu'ici seul Bouygues Telecom avait emboîté le pas à Free, d'abord sur ses forfaits de la marque Bouygues Telecom et depuis lundi sur les forfaits de son offre low-cost B&You. Reste l'opérateur SFR, numéro deux de la téléphonie en France, qui n'a pour l'instant pas ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant