Forêt privée: hausse modérée du prix du bois en 2015

le
0
L'usage de bois pour la production d'énergie est en hausse avec une "demande croissante des chaufferies et usines de cogénération". (dmitry_7/Istock.com)
L'usage de bois pour la production d'énergie est en hausse avec une "demande croissante des chaufferies et usines de cogénération". (dmitry_7/Istock.com)

(AFP) - Le prix du bois issu des forêts privées françaises a continué d'augmenter en 2015, notamment pour le chêne, mais de manière plus modérée que l'année précédente, en raison des difficultés du secteur de la construction.

Le prix moyen du bois sur pied (avant la coupe) a dépassé les 56 euros par mètre cube, en hausse de 2% par rapport à 2014, selon l'indicateur publié mardi par l'interprofession France Bois Forêt et la Société forestière de la Caisse des dépôts.

"L'augmentation de l'offre pour répondre à la demande, tant française qu'internationale, n'a pas empêché l'indice général de poursuivre sa hausse, entamée en 2012, mais de façon modérée", explique le communiqué.

Les volumes de bois mis sur le marché ont augmenté de 15%.

Les feuillus, soumis à une demande accrue, ont vu leurs prix bondir: +11% pour le hêtre, +17% pour le chêne, très demandé en Angleterre, Allemagne et Suisse, ainsi qu'en Chine et au Vietnam. Les importations de ces deux derniers pays "représentent une part croissante des volumes exploités".

"Toutefois, les industriels français restent les principaux utilisateurs du bois français", notamment la tonnellerie pour le chêne, précise le communiqué.

L'usage de bois pour la production d'énergie est en hausse avec une "demande croissante des chaufferies et usines de cogénération".

En revanche, les prix sont en baisse - tout en restant d'un "bon niveau"- dans le secteur de la construction, qui représente le principal débouché du bois et utilise principalement des résineux.

Le pin douglas, utilisé pour les charpentes, a vu son prix chuter de 10% tandis que celui du pin sylvestre reculait de 25%.

Mais "l'accélération des mises en chantier et l'augmentation des permis de construire délivrés en 2015 permettent d'envisager un redressement des prix courant 2016", souligne le communiqué.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant