Ford veut livrer des voitures autonomes en 2021

le
0
Ford veut livrer des voitures autonomes en 2021
Ford veut livrer des voitures autonomes en 2021

Le constructeur automobile américain Ford ambitionne de livrer en grande quantité à horizon 2021 des véhicules totalement autonomes pour des services commerciaux de voitures partagées ou de réservation de taxis, a-t-il annoncé."Ford produira en série des véhicules capables de circuler de manière totalement autonome d'ici cinq ans. Pas de volant. Pas de pédale d'accélération. Pas de pédale de frein. Un conducteur ne sera pas requis", a commenté le patron de Ford, Mark Fields, dans un message sur le site de blogs Medium.Pour atteindre cet objectif, le groupe a dévoilé une série de partenariats avec des startups, dont Velodyne, un fabricant californien de capteurs utilisés sur les voitures autonomes dans lequel il a réalisé avec le groupe internet chinois Baidu un investissement commun de 150 millions de dollars.Velodyne est spécialisé dans les capteurs laser dits Lidar (light, detection and ranging), qui permettent de créer des images numériques en 3D utilisées pour cartographier l'environnement, localiser et identifier des objets, et éviter des collisions. L'entreprise dit pouvoir recueillir des données exactes au centimètre près dans un rayon de 200 mètres."Notre investissement est un signe clair de notre engagement à rendre des véhicules autonomes accessibles pour les consommateurs autour du monde", a commenté Raj Nair, un responsable de Ford.Ford a aussi annoncé avoir acquis la société israélienne SAIPS, spécialisée dans l'intelligence artificielle en particulier quand elle permet à un ordinateur de "voir" et d'identifier des choses autour de lui.Le groupe évoque par ailleurs un accord exclusif de licence avec Nirenberg Neuroscience, une autre société spécialisée sur l'intelligence artificielle et la vision, qui doit l'aider à "apporter une intelligence similaire à celle des humains aux modules d'apprentissage informatique du conducteur virtuel de ses véhicules autonomes".- ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant