Ford supprime 1.400 postes en Amérique du Nord et en Asie

le
0
 (Actualisé avec détails, contexte et cours de Bourse) 
    17 mai (Reuters) - Ford Motor  F.N  a annoncé mercredi son 
intention de supprimer 1.400 postes de cadres administratifs en 
Amérique du Nord et en Asie, via des départs volontaires en 
préretraite et autres incitations financières, le deuxième 
constructeur automobile américain cherchant ainsi à doper son 
cours de Bourse. 
    Le groupe a dit vouloir supprimer environ 10% des postes 
occupés au sein d'un ensemble de 15.000 personnes assurant des 
fonctions administratives. 
    Ford précisé que la production, les départements de 
développement des produits et sa branche Ford Credit ne seraient 
pas affectés, ni ses filiales en Europe et en Amérique du Sud. 
    Environ deux tiers de ces suppressions d'emplois se feront 
en Amérique du Nord et un tiers en Asie. 
    Le constructeur automobile offrira des conditions 
financières favorables pour inciter aux départs volontaires, 
notamment des plans de préretraite généreux, selon une personne 
proche du dossier. 
    En 2016, Ford a supprimé des centaines de postes de cadres 
en Europe pour réduire ses coûts de quelque 200 millions de 
dollars (180 millions d'euros) par an. 
    Dans les premiers échanges, le titre Ford est stable -0,06% 
à 33,4 dollars à la Bourse de New York où le Dow Jones se replie 
de 0,87%. 
    L'action a perdu près de 40% depuis juillet 2014, mois où 
Mark Field a pris les rênes du groupe. 
 
 (Ankit Ajmera à Bangalore, Catherine Mallebay-Vacqueur pour le 
service français, édité par Benoît Van Overstraeten) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant