Ford en passe de supplanter les marques japonaises en Chine

le
0
FORD BIEN PARTI POUR SUPPLANTER LES MARQUES JAPONAISES EN CHINE
FORD BIEN PARTI POUR SUPPLANTER LES MARQUES JAPONAISES EN CHINE

PEKIN (Reuters) - Ford est bien parti pour dépasser ses concurrents japonais Toyota et Honda sur le marché chinois et se rapproche de Nissan, tout en restant encore loin des leaders Volkswagen et General Motors.

Le constructeur américain a fait état mercredi d'une hausse de 61% de ses ventes en septembre par rapport au même mois de 2012, à 96.111 unités. Sur les neuf premiers mois de l'année, ses ventes sont en progression de 51% à 647.849 véhicules, un chiffre qui peut le laisser espérer tutoyer ou atteindre la barre du million sur l'année.

"Nous devrions dépasser les 900.000 véhicules en Chine cette année et peut-être frôler le million", a dit un responsable du groupe sous le couvert de l'anonymat.

Toyota vise environ 900.000 ventes sur le marché chinois cette année et Honda a un objectif de 750.000.

Nissan a pour sa part un objectif de 1,25 million mais peine à l'atteindre, avait indiqué le mois dernier un cadre du groupe qui demandait à ne pas être identifié.

Arrivé tardivement en Chine, Ford est longtemps resté loin derrière les marques japonaises mais le constructeur de Dearborn (Michigan) a fait son chemin année après année et sa gamme rénovée, avec notamment la nouvelle version de la Mondeo - appelée Fusion en Amérique du Nord - lui permet d'afficher ses ambitions.

Le marché automobile chinois, devenu en 2009 le premier du monde, reste toutefois nettement dominé par General Motors et Volkswagen.

GM Group prévoit d'y vendre plus de trois millions de véhicules cette année, soit une hausse de huit à 10% par rapport à 2012 quand le constructeur de Detroit avait écoulé 2,84 millions de véhicules.

Volkswagen Group devrait de son côté vendre 3,2 millions de véhicules en Chine cette année selon le cabinet de conseil LMC Automotive, après 2,8 millions en 2012.

Derrière les leaders viendrait s'intercaler le sud-coréen Hyundai Group avec 1,64 million de ventes attendues cette année selon LMC Automotive, contre 1,4 million en 2012.

Sur les neuf premiers mois de l'année, Nissan a vendu 885.700 véhicules en Chine, un chiffre en hausse de seulement 0,2%, et Toyota a écoulé 636.700 véhicules (-0,5%). Honda en revanche a accru ses ventes de 5,8% à 497.261 véhicules, selon leurs chiffres publiés mercredi.

Norihiko Shirouzu, Véronique Tison pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant