Ford - Bénéfices plus que doublé et marge record au T1

le
0
 (Actualisé avec commentaires du directeur financier, cours en 
avant-Bourse) 
    DETROIT, 28 avril (Reuters) - Ford  F.N  a publié jeudi un 
bénéfice net trimestriel plus que doublé et des marges 
d'exploitation sans précédent grâce à la rentabilité élevée de 
ses pick-up F-150 sur le marché nord-américain et à 
l'amélioration des résultats financiers en Europe. 
    Le bénéfice net du constructeur automobile américain ressort 
à 2,45 milliards de dollars (2,16 milliards d'euros), soit 61 
cents par action après dilution, en hausse de 113% par rapport à 
celui de 1,3 milliard de dollars (29 cents) enregistré un an 
auparavant. 
    Hors exceptionnels, le bénéfice par action, à 68 cents, 
dépasse largement le consensus de Wall Street qui le donnait à 
48 cents. 
    L'action Ford gagnait près de 2% à 13,90 dollars en 
avant-Bourse et affichait le plus gros volume de transactions du 
New York Stock Exchange à ce stade.  
    Un bénéfice opérationnel de 3,1 milliards de dollars en 
Amérique du Nord et une marge record de 12,9% sur ce marché ont 
permis à Ford de dégager un bénéfice avant impôts record de 3,8 
milliards de dollars sur le trimestre. 
    Ses concurrents General Motors  GM.N  et Fiat Chrysler 
 FCHA.MI  FCAU.N  ont publié des marges opérationnelles 
nettement plus faibles pour le premier trimestre à, 
respectivement, 8,7% et 7,2% en Amérique du Nord. 
    Ford a en outre dépassé GM sur le trimestre en terme de 
chiffre d'affaires et de bénéfice.  
    Son directeur financier, Bob Shanks, a déclaré à la presse 
que le groupe maintenait sa perspective de marge bénéficiaire en 
Amérique du Nord à 9,5% ou plus pour l'année 2016, contre 10,2% 
annoncé pour l'an dernier. 
    Ford confirme également son objectif d'un bénéfice avant 
impôts 2016 égal ou supérieur au record de 10,8 milliards de 
dollars atteint l'an dernier. 
    Le deuxième semestre ne devrait pas générer autant de 
profits que le premier, a précisé Bob Shanks, en raison des 
périodes de fermeture des usines nord-américaines pendant l'été 
et en fin d'année.  
     
 
 (Bernie Woodall, Wilfrid Exbrayat et Juliette Rouillon pour le 
service français, édité par Marc Angrand) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant