Forces et faiblesses des élèves «numérisés»

le
0
En matière de scolarité aussi, Internet et les outils numériques changent tout? En bien ou en mal ?

Le pire et le meilleur. Concernant la scolarité et l'apprentissage, comme pour tous les domaines de nos vies, la Toile et ses extensions (ordinateurs, tablettes, smartphones...) sont venues tout chambouler, et offrent semble-t-il de quoi se réjouir et de quoi se lamenter tout à la fois. Le mois prochain, un colloque réunira de nombreux experts sur ce thème des «Enfants mutants», notamment à l'école (1). Car la rentrée scolaire va de nouveau confronter les adultes, enseignants ou parents, à cette déroutante ambivalence.

Le pire d'abord: le nombre d'heures passées devant les écrans par des enfants censés consacrer du temps à leurs études. Elles sont actuellement estimées à 3 heures environ de télé par jour pour les 11-14 ans (2), auxquelles il faut rajouter environ 50 minutes d'ordinateur. Mais d'après ce qu'on voit sur le terrain, «les plus accros peuv...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant