Football: Yoan Gouffran, buteur dans le doute

le
0
LE GIRONDIN YOAN GOUFFRAN A CONNU UNE MISE EN ROUTE DIFFICILE CETTE SAISON
LE GIRONDIN YOAN GOUFFRAN A CONNU UNE MISE EN ROUTE DIFFICILE CETTE SAISON

par Claude Canellas

BORDEAUX (Reuters) - Yoan Gouffran devrait à nouveau être à la pointe de l'attaque bordelaise vendredi face à Lille, mais au coeur de sa cinquième saison en Gironde il compte surtout les jours d'un possible départ.

Son contrat s'achevant en juin 2013, il avait manifesté la volonté de quitter la Gironde en fin de saison dernière, son meilleur exercice avec Bordeaux après trois années pénibles.

West Ham et Aston Villa avaient tenté une approche mais Yoan Gouffran est reparti pour une nouvelle saison dans une équipe bordelaise qualifiée pour la Ligue Europa et désormais capable de s'installer dans le haut du tableau après deux années difficiles.

Récemment il clamait sa volonté de terminer la saison avec Bordeaux et de refuser à l'avance toute proposition au prochain mercato d'hiver.

Le Parisien rapportait alors que Gouffran allait entamer des discussions avec ses dirigeants pour éviter que le club ne le voit partir sans toucher la moindre indemnité de transfert, comme ce fut le cas en 2010 avec Marouane Chamakh.

Pourtant mercredi, lors de la conférence de presse avant le match de Ligue 1 face à Lille, Yoan Gouffran a reconnu qu'aucune négociation n'était engagée, laissant planer le doute.

"Pour le moment il n'y a rien. J'ai dit que j'irai jusqu'à la fin de la saison avec les Girondins de Bordeaux, après je ne sais pas ce qui va se passer. Il faut demander au président...", a-t-il dit.

De son côté, Jean-Louis Triaud a dit à Reuters qu'il devait rencontrer "l'agent (de Gouffran) au cours de la semaine qui arrive pour évoquer sa situation".

TOUJOURS LIÉ À CAEN

Arrivé de Caen au début de la saison 2008-2009, considéré alors comme un grand espoir du football français, Yoan Gouffran a tardé à confirmer tout le talent qu'on lui prêtait.

Pour sa première saison, il n'avait inscrit que quatre buts toutes compétitions confondues dans une équipe pourtant sacrée championne de France - dont celui du titre, face à Caen.

Après une deuxième saison à peine meilleure à un poste de milieu excentré qui lui convient mal, il avait vu sa progression stoppée lors d'un match contre Caen, encore, perdu à domicile par les Girondins, en février 2011.

Victime d'une fracture de la cheville dans cette rencontre houleuse, Gouffran avait été écarté des terrains trois mois et demi.

Il lui a donc fallu attendre sa quatrième saison et l'arrivée de Francis Gillot sur le banc, pour se voir offrir la chance de jouer en pointe.

Il a su la saisir, marquant 14 buts en Ligue 1, dont celui de la victoire à Saint-Etienne (3-2) lors de la 38e journée, qui a qualifié Bordeaux pour la Ligue Europa.

La mise en route a été plus difficile cette saison mais il compte néanmoins cinq réalisations toutes compétitions confondues et son avenir dépendra beaucoup de cette efficacité recouvrée.

Edité par Gregory Blachier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant