Football: Yanga-Mbiwa la tête en Bleu, les pieds en Ligue 1

le
0
MAPOU YANGA-MBIWA LA TÊTE EN BLEU ET LES PIEDS EN LIGUE 1
MAPOU YANGA-MBIWA LA TÊTE EN BLEU ET LES PIEDS EN LIGUE 1

par Dimitri Moulins

MONTPELLIER, Hérault (Reuters) - A peine a-t-il remisé son tout nouveau maillot bleu au placard en attendant une deuxième sélection que le défenseur de Montpellier Mapou Yanga-Mbiwa doit se reconcentrer sur la Ligue 1 en vue de la deuxième journée, samedi contre Lorient.

Le défenseur central a honoré mercredi, à 23 ans, sa première cape en équipe de France contre l'Uruguay.

"Quand on entend la Marseillaise, on a une âme de guerrier, l'envie de tout casser, de tout donner ", a-t-il confié au lendemain de sa grande première, qui s'est soldée par un match nul 0-0.

Auteur d'une prestation remarquée, il a même failli marquer son premier but sur la scène internationale. Mais sa tentative de la tête, sur un corner de Mathieu Valbuena dévié par Olivier Giroud, a échoué sur la barre.

"Il a fait un match appliqué, sérieux, j'ai bien aimé, il n'en a pas rajouté. Il a fait ce qu'il avait à faire. C'est une bonne rentrée", l'a complimenté René Girard, son entraîneur à Montpellier.

Le joueur, pré-sélectionné par Laurent Blanc pour disputer l'Euro 2012 en Ukraine et en Pologne, avant d'être rayé de la liste définitive des 23 Bleus retenus, sait qu'il a encore tout à prouver au plus haut niveau.

"C'est bien de commencer comme cela", a-t-il reconnu. "Cela reste une première fois, il faut maintenant réussir à s'inscrire dans la durée."

"AUCUNE AMERTUME"

Ce qui passe nécessairement par des matchs irréprochables en championnat, à commencer par le déplacement en Bretagne.

"J'atteins petit à petit mes objectifs. Il faut d'abord être performant en club pour être de nouveau appelé en équipe de France pour les éliminatoires (de la Coupe du monde 2014)", selon le joueur.

Ce sera avec Montpellier car, un temps convoité par le Milan AC, le nouvel international français semble bien parti pour rester dans l'Hérault.

"Je n'ai pas fait une croix sur un départ, je vois simplement qu'il n'y a pas de possibilité de partir pour l'instant", a expliqué Yanga-Mbiwa qui bénéficiait dans un premier temps d'un bon de sortie du président Louis Nicollin.

"Il n'y a aucune amertume pour moi, je suis un compétiteur", a-t-il promis. "Il faut mettre cela de côté et se consacrer à son équipe."

Avec un premier déplacement à Lorient, après le nul (1-1) contre Toulouse à domicile vendredi dernier, ce sera le troisième match en dix jours pour le capitaine héraultais.

"Cela va être dur", concède-t-il. Il faut savoir gérer, cela me prépare indirectement à ce qu'il va nous arriver dans les semaines à venir avec la coupe d'Europe."

Sur un terrain synthétique que le champion de France n'apprécie que moyennement, Montpellier cherchera une première victoire.

"Il faudra que l'on monte un peu notre niveau de jeu par rapport à ce que l'on a fait ces derniers temps, il faut que l'on soit plus rigoureux et un peu moins rêveurs", a prévenu René Girard.

Edité par Simon Carraud

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant