Football: un architecte doute des stades climatisés au Qatar

le
0

par Brian Homewood

ZURICH (Reuters) - Le Qatar devrait repenser son projet de construction de stades entièrement climatisés pour la Coupe du monde de football 2022, a déclaré mardi un architecte chargé de bâtir l'une de ces enceintes.

Selon John Barrow, qui a dessiné le stade olympique de Londres pour les Jeux Olympiques de 2012 et celui de Johannesburg pour la Coupe du monde de football 2010, il est possible de jouer dans des stades au Qatar sans utiliser un système de climatisation généralisée.

"Les organisateurs veulent accentuer le caractère prestigieux de l'événement avec des stades entièrement climatisés, mais nous tentons de les persuader d'abandonner cette idée", a dit John Barrow.

"Ce n'est pas bon d'un point de vue du développement durable", a-t-il ajouté.

La climatisation dans les enceintes avait été l'argument-clé du dossier qatari pour l'obtention de la Coupe du monde.

John Barrow affirme qu'en jouant tard le soir, on pourrait réduire de 20° C la température ambiante sans recourir à la climatisation.

"Il est question d'utiliser les éléments naturels de la meilleure des façons comme les courants d'air qui rafraîchissent naturellement les enceintes. Il s'agit aussi de protéger les stades pour que la chaleur de la journée soit absorbée", a dit l'architecte.

"C'est pour cela qu'au Qatar, il est requis de penser l'ombrage de manière idéale, comme l'espace entre les bâtiments", a conclu John Barrow.

Brian Homewood, Luc Folliet pour le service français, édité par Jean-Loup Fiévet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant