FOOTBALL. Troyes privé de Ligue 1 ?

le
0
FOOTBALL. Troyes privé de Ligue 1 ?
FOOTBALL. Troyes privé de Ligue 1 ?

La situation financière de Troyes, champion de France de Ligue 2, est très préoccupante. Selon nos informations, la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), faute de garanties budgétaires, va décider de rétrograder le promu.

La DNCG reproche aux dirigeants troyens une certaine légèreté dans la gestion de leur club qui affiche un déficit de 5 M€. En proie à des soucis de trésorerie assez importants, le club troyen a inclus dans son budget de la saison prochaine le transfert « impayé » de Granddi Ngoyi (environ 800 000 € à Palerme). Une affaire qui traîne depuis août 2013... Dans l'entourage du club, on assure que les documents sont signés et que cette somme devrait prochainement être versée.

Malgré la sérieuse menace de repartir en L 2, on se montre relativement serein dans l'Aube. Le président, Daniel Masoni, a déjà prévu de faire appel dès que la décision sera officialisée. Cela devrait lui laisser le temps de trouver les fonds qui lui manquent aujourd'hui. Il peut compter sur le soutien du sénateur-maire François Baroin, qui a déjà activé ses réseaux au sommet du football français pour les sensibiliser sur le sujet.

Evian TG serait repêché

Daniel Masoni compte surtout sur le transfert de Corentin Jean à Monaco pour rééquilibrer ses comptes. La vente de l'international Espoirs devrait rapporter près de 4 M€. Cette rentrée d'argent permettrait de présenter des comptes quasiment équilibrés à la DNCG, organe de la Fédération qui étudiera le dossier en appel. Si le transfert de Corentin Jean devait capoter et si aucune solution satisfaisante n'était trouvée, l'Estac resterait en Ligue 2. Dans ce cas, c'est Evian Thonon Gaillard, 18e du dernier championnat et qui a présenté des finances saines, qui serait logiquement repêché.

Communiqué officiel du Président Daniel Masoni concernant les rumeurs liées à la décision de la DNCG : http://t.co/1uqLzQIaDl— ESTAC ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant