Football: trois ans et demi de suspension demandés pour Bonucci

le
0
LEONARDO BONUCCI RISQUE TROIS ANS ET DEMI DE SUSPENSION
LEONARDO BONUCCI RISQUE TROIS ANS ET DEMI DE SUSPENSION

ROME (Reuters) - Le procureur de la Fédération italienne de football (FIGC) a demandé une suspension de trois ans et demi contre le défenseur de la Juventus Turin et de l'équipe d'Italie, Leonardo Bonucci, pour son implication dans le scandale des matches truqués.

Au troisième jour d'audience de la procédure sur le "Calcioscommesce", le procureur, Stefano Palazzi, a également requis une suspension d'un an à l'encontre de Simone Pepe, autre joueur de la Juventus.

Il a, par ailleurs, réclamé un retrait de deux points pour le club de Serie A de Bologne et la relégation en troisième division de Lecce, tombé en Serie B en fin de saison dernière.

Plusieurs autres joueurs risquent une suspension de trois à quatre ans dans cette affaire où 13 clubs et 45 personnalités du football italien au total sont visés par la procédure disciplinaire en cours.

Des suspensions de Bonucci et Pepe porteraient un coup très rude à la Juventus, qui n'est pas impliquée directement dans cette affaire. Les deux joueurs ont activement contribué à la conquête du titre de champion d'Italie 2012.

Bonucci est accusé d'avoir participé au trucage d'une rencontre contre l'Udinese lorsqu'il évoluait à Bari en mai 2010. Pepe, qui jouait alors pour Udine, est menacé d'une sanction pour n'avoir pas signalé la tricherie.

Le tribunal de la FIGC devrait se prononcer d'ici la fin de la semaine.

Outre ces deux joueurs, la Juve pourrait perdre son entraîneur Antonio Conte, dont la demande de conciliation autour d'une mise au ban de trois mois seulement a été rejetée.

Conte, accusé de n'avoir pas signalé deux matches truqués quand il entraînait Sienne, durant la saison 2010-11, va comparaître devant la justice sportive.

Des sanctions ont déjà été prononcées vendredi, notamment contre Andrea Masiello, ancien de Bari aujourd'hui à l'Atalanta, suspendu pour 26 mois. La Sampdoria de Gênes a écopé d'une pénalité d'un point pour la saison à venir.

Steve Scherer, Gregory Blachier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant