Football - Transfert : Falcao met Monaco à poil

le
0
Falcao a sans doute marqué son dernier but à Nantes sous les couleurs monégasques.
Falcao a sans doute marqué son dernier but à Nantes sous les couleurs monégasques.

Falcao n'aime pas la Ligue des champions. Il avait quitté il y a près d'un an l'Atlético Madrid, fraîchement qualifié en C1, au profit de l'AS Monaco, un club riche mais promu et donc privé de Coupe d'Europe. Il délaisse le club monégasque aujourd'hui, qui est en lice cette fois-ci sur la scène continentale, pour rejoindre Manchester United, qui, lui, est exceptionnellement non présent à ce niveau cette saison. L'attaquant colombien vient de s'engager en faveur des Red Devils via un prêt payant de 10 millions d'euros d'un an assorti d'une option d'achat automatique de 55 millions d'euros à l'issue de ce prêt.

Pourquoi un prêt, et non pas un transfert simple ? La faute au fair-play financier qui contraint les clubs européens à une comptabilité équilibrée. Or, Manchester United ne profitera pas cette année des retombées économiques de la Ligue des champions. Repousser le versement de la majeure partie du montant du transfert, en misant sur une qualification européenne dans un an, éviterait donc les sanctions liées à une trésorerie négative.

Même chose pour Monaco qui s'est déjà mis à l'abri pour les obligations du fair-play financier cette saison avec le transfert de James Rodriguez. Une rentrée d'argent ultérieure de 55 millions d'euros pour le prochain exercice ne serait pas négligeable pour être en règle. Mais les choses semblent néanmoins tourner au vinaigre sur le Rocher qui a perdu ses deux fleurons colombiens en un seul...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant