Football: Swansea étrille Bradford en finale de la League Cup

le
0
SWANSEA NE FAIT QU?UNE BOUCHÉE DE BRADFORD EN FINALE DE LA LEAGUE CUP
SWANSEA NE FAIT QU?UNE BOUCHÉE DE BRADFORD EN FINALE DE LA LEAGUE CUP

LONDRES (Reuters) - Le club de Premier League Swansea City s'est offert dimanche le premier titre majeur de son histoire en s'imposant 5-0 face au "petit poucet" Bradford City en finale de la League Cup à Wembley.

Tombeur de Wigan, d'Arsenal et d'Aston Villa, Bradford, club de quatrième division, n'a pas longtemps fait illusion lors d'une finale à sens unique, mais ses supporters venus nombreux ont eu un motif de satisfaction: Bradford est le premier club de ce niveau à atteindre la finale de la Coupe de la Ligue anglaise depuis plus de 50 ans.

Grâce à un doublé de Nathan Dyer, à un but de Michu et à deux buts de Jonathan De Guzman, Swansea a célébré le centenaire de sa création en se qualifiant pour la Ligue Europa et fait oublier la lourde défaite infligée par Liverpool en championnat la semaine précédente (5-0).

"Je suis très fier", a réagi au micro de Sky Sports l'entraîneur danois de Swansea, Michael Laudrup, qui dispute sa première saison au poste d'entraîneur du club.

"Ce n'était pas facile mais après le deuxième but, vous pouviez voir la différence. Je pense que nous avons très bien joué. Pour un entraîneur, c'est formidable de gagner un trophée pour la première fois en 100 ans."

Le club gallois de Swansea, en Premier League depuis deux ans, a ouvert le score à la 16e minute et menait 2-0 à la pause.

Le gardien de Bradford, Matt Duke, a été expulsé en début de seconde période pour une sortie sur De Guzman et Swansea a inscrit encore trois buts, dont un sur penalty, s'imposant sur l'écart de buts le plus important jamais réalisé en finale de League Cup.

"Prendre des buts au moment où nous les avons pris nous a rendu la tâche très difficile", a déclaré l'entraîneur de Bradford, Phil Parkinson.

"C'était dur pour nous aujourd'hui, mais c'est beaucoup de crédit pour nos joueurs qui ont réussi à atteindre la finale".

Mike Collett; Corentin Dautreppe pour le service français, édité par Chrystel Boulet-Euchin

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant