Football - Scandale Fifa : le grand déballage !

le
0
Franz Beckenbauer (à droite) était à la tête du comité d'organisation du Mondial 2006.
Franz Beckenbauer (à droite) était à la tête du comité d'organisation du Mondial 2006.

La Coupe du monde repose-t-elle sur une escroquerie générale ? Après les accusations de corruption portant sur les attributions des éditions de 2010, de 2018 et de 2022, le déballage s'intensifie. Désormais, ce sont aussi les Coupes du monde de 1998 et de 2006 qui seraient entachées de malversations.

Selon les autorités américaines, chargées d'instruire l'affaire, le Trinidadien Jack Warner, ex-président de la Confédération nord-américaine de football (Concacaf), aurait demandé et reçu des pots- de-vin lors des négociations pour l'attribution du Mondial 1998. Ce ne serait pas la France, mais le Maroc qui serait incriminé. Concurrent de la France pour accueillir cette édition, ce pays aurait, par le biais de l'un des membres du comité d'organisation marocain, donné une somme d'argent à Jack Warner. L'objectif est toujours le même : acheter une voix et ainsi accroître ses chances d'obtenir la réception du Mondial.

L'Allemagne aussi ?

Un document attestant ces faits serait en possesson de la justice américaine, grâce notamment au concours de Chuck Blazer, ex-membre du comité exécutif de la Fifa de 1998 à 2013 et ancien secrétaire général de cette même Concacaf. Rattrapé par le FBI, il officie désormais comme indic pour la police fédérale.Mais le déballage ne s'arrête pas là. Aujourd'hui, sur RTL, Constant Omari, président de la Fédération congolaise et qui soutient Blatter, affirme sans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant