Football - Saint-Étienne : Christophe Galtier, le vert lui va si bien

le
0
Il est bouillant à l'intérieur, mais sur un banc de touche il a appris à se maîtriser, explique Alain Perrin en parlant de Christophe Galtier, actuel entraîneur de Saint-Étienne.
Il est bouillant à l'intérieur, mais sur un banc de touche il a appris à se maîtriser, explique Alain Perrin en parlant de Christophe Galtier, actuel entraîneur de Saint-Étienne.

Il a la main droite levée, le poing serré, celui de la victoire. En ce jeudi de la fin du mois d'août dans la chaleur de Geoffroy-Guichard, Christophe Galtier traverse le terrain comme un seul homme. Fier et heureux, il rejoint les tribunes de supporteurs pour communier avec eux. Saint-Étienne vient de se qualifier au forceps pour la Ligue Europa, en l'emportant sur le fil face aux Turcs de Karabükspor (1-0, 4 t.a.b. 3). Six ans après sa dernière campagne européenne, Saint-Étienne retrouve les joutes continentales. Un succès de plus pour le technicien stéphanois, lui qui, en l'espace de cinq saisons, a également ramené un trophée (la Coupe de la Ligue, en 2010), succès qui avait également fait chavirer le peuple du Forez. À 48 ans, Christophe Galtier, qui est devenu entraîneur des Verts en décembre 2009, fait partie des techniciens ayant le plus de longévité. Seul Alain Casanova, arrivé à Toulouse en mai 2008, le dépasse en termes de temps passé sur un banc de Ligue 1 parmi les techniciens actuels. D'ailleurs, à Saint-Étienne, il commence à se faire un nom parmi ses glorieux aînés : avec 177 matches dans l'élite (à l'issue de la 4e journée), Christophe Galtier va bientôt dépasser Albert Batteux (176 matches entre 1967 et 1972). Même si pour un entraîneur actuel, rester dans un club est une denrée rare, cet aspect est accompagné par une progression réelle chez les Verts. Dix-septième en 2009-2010 lorsqu'il a repris les rênes de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant