Football - Russie : en quête de purge

le
0
Le sélectionneur de la Russie est le mieux payé au monde.
Le sélectionneur de la Russie est le mieux payé au monde.

La Coupe du monde 2018 est prévue en Russie et l'attribution de l'événement est entachée par des soupçons de corruption. Depuis le scandale impliquant la Fifa et qui a provoqué la démission de son président Sepp Blatter, la planète entière est au courant. En revanche, cette polémique a permis d'occulter le piètre état de la sélection russe. À moins d'un an de l'Euro 2016, on s'inquiète de nos Bleus défaits piteusement par la Belgique (4-3) et l'Albanie (2-0) au cours de cette première quinzaine de juin. Rassurez-vous, en Russie, à trois ans de « son » Mondial, la situation est encore plus inquiétante. La Sbornaïa, elle, n'est même pas assurée de décrocher son ticket pour le Championnat d'Europe des nations.

Dimanche 14 juin, la Russie a subi sa deuxième défaite (1-0) en six matches. Son adversaire n'est ni l'Espagne, ni l'Allemagne, mais l'Autriche. Ce petit pays de foot culmine à la première place du groupe G et distance l'ogre russe, troisième, de huit points. Sachant que les deux premières équipes de chacune des six poules ainsi que les quatre meilleures troisièmes seront qualifiées pour l'Euro, ce serait vraiment une grosse contre-performance des Russes s'ils étaient sortis au stade des éliminatoires.

Capello convoqué par le Parlement russe !

Pour éviter cette humiliation, on compte à Moscou sur un homme qui est à la fois le sélectionneur le mieux payé de la planète - sept millions d'euros par an - et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant