Football : Ribéry, Ballon d'or Fifa... des journalistes !

le
0
Franck Ribéry.
Franck Ribéry.

C'est la jurisprudence Sneijder. Comme le Hollandais en 2010, Franck Ribéry n'a pas remporté le ballon d'or. Comme le Hollandais en 2010, le joueur du Bayern a réalisé une saison monstrueuse (championnat, coupe, Ligue des champions, supercoupe de l'UEFA, Mondial des clubs). Comme le Hollandais en 2010, il aurait été sacré si seul le vote des journalistes avait compté. En effet, avec 524 points, le natif de Boulogne-sur-Mer devance largement Cristiano Ronaldo (399 points) et Lionel Messi (365 points). Alors, évidemment, avec des "si", Zidane aurait dans son sac de sport trois ballons d'or (2000 et 2006 en plus de celui de 1998), tandis que Maldini, Buffon et Henry feraient partie du prestigieux palmarès. Pourtant, ne prendre en compte que le vote des journalistes n'a rien d'extravagant puisqu'il s'agit du mode d'élection qui a prévalu de 1956, date de la création du trophée, à 2009, année du changement du mode de scrutin. À partir de cette date, les journalistes voient les sélectionneurs et capitaines de sélection s'inviter au vote pour le ballon d'or. Chaque catégorie de votants compte pour un tiers, établit un trio de tête (1), et le vainqueur est le joueur ayant reçu le plus de points. Et cette année, 173 journalistes ont pris part au vote. Parmi eux, 80 ont placé le Français en tête - Ronaldo 48 fois premier et Messi seulement 30 -, 36 l'ont positionné à la seconde position et 22 sur la dernière marche du podium. Du coup, le joueur...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant