Football: reprise de l'entraînement à Bordeaux

le
0

BORDEAUX (Reuters) - Les Girondins de Bordeaux, cinquièmes du dernier championnat de Ligue 1, ont repris l'entraînement lundi en l'absence des internationaux et des joueurs africains, qui bénéficient de quelques jours supplémentaires.

Sous le soleil de la plaine des sports du Haillan, l'entraîneur Francis Gillot a retrouvé une vingtaine de joueurs en l'absence du gardien de but Cédric Carrasso, des milieux Jaroslav Plasil et Ludovic Obraniak, qui viennent de disputer l'Euro, et de Lamine Sané, Cheick Diabaté, Abdou Traoré et Landry Nguemo. Dans l'effectif se trouvait également Anthony Modeste, de retour de prêt aux Blackburn Rovers.

Après deux saisons blanches, les Bordelais vont renouer avec l'Europe, en s'étant qualifiés in extrémis pour la Ligue Europa dont ils disputeront les barrages les 23 et 30 août contre un adversaire issu des qualifications. En cas de succès, Bordeaux serait versé dans une des 12 poules de quatre équipes, ce qui est le premier objectif de Francis Gillot.

"On a tellement souffert l'année dernière pour arriver là qu'aujourd'hui le premier match de barrage est très important. Et après j'espère que le deuxième objectif sera de sortir des poules", a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Alors que la reprise de Ligue 1 est prévue le 11 août sur le terrain d'Evian-Thonon, les Girondins n'ont enregistré ni départ ni arrivée. "Tout le monde s'entend dire que les clubs sont en difficulté, que le mercato sera probablement calme et que s'il doit s'animer ce sera au dernier moment", a déclaré le président Jean-Louis Triaud.

Il a redit que l'objectif majeur pour les Girondins était de retrouver l'équilibre financier, et que tout recrutement ne pourrait se faire qu'une fois des départs enregistrés. "A ce jour, jamais aucun club ne nous a appelé pour qui que ce soit", a précisé Jean-Louis Triaud.

Dimanche prochain, les Bordelais partent en stage d'une semaine à Divonne-les-Bains, dans l'Ain. Ils disputeront sept matchs amicaux avant la reprise de la compétition, notamment contre Nice, Ajaccio, Toulouse et la Real Sociedad.

Claude Canellas, édité par Pascal Liétout

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant