Football - Racisme : Simunic privé de Mondial pour ses cris fascistes

le
0
Josip Simunic, le joueur du Dinamo Zagreb.
Josip Simunic, le joueur du Dinamo Zagreb.

En privant le Croate Josip Simunic du Mondial 2014 pour avoir fêté la qualification de son équipe par des cris fascistes, la Fifa a donné le ton lundi du durcissement de sa politique de lutte contre le racisme et autres formes de discrimination dans les stades. La commission de discipline de la Fédération internationale de football (Fifa) a infligé dix matches de suspension au vétéran croate, qui, à 35 ans, doit donc faire une croix sur la Coupe du monde au Brésil (12 juin-13 juillet). Le 19 novembre, après la victoire 2-0 de la Croatie contre l'Islande, qui envoyait le petit pays des Balkans au Mondial, Simunic s'était emparé d'un micro et avait scandé un cri de ralliement croate utilisé par le mouvement fasciste des Oustachis lors de la Seconde Guerre mondiale. "Pour la patrie" (Za Dom), avait-il crié quatre fois aux supporteurs. "Prêts" (Spremni), avaient répondu ceux-ci. La commission de discipline "a convenu que ce cri de ralliement était discriminatoire et portait atteinte à la dignité d'un groupe de personnes pour des raisons, entre autres, de race, de religion ou d'origine", a expliqué la Fifa dans un communiqué. "Après avoir pris en considération toutes les circonstances de l'affaire, et en particulier au vu de la gravité de l'incident, la commission a décidé de suspendre le joueur pour dix matches officiels. Les premiers de ces dix matches devront être purgés durant la phase finale de la Coupe du monde", a précisé la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant