Football: quel sang neuf pour l'équipe de France après l'Euro ?

le
0
Football: quel sang neuf pour l'équipe de France après l'Euro ?
Football: quel sang neuf pour l'équipe de France après l'Euro ?

par Pascal Liétout

DONETSK (Reuters) - Que Laurent Blanc se succède ou non à lui-même après l'Euro, le prochain

sélectionneur sera tenté, lors des qualifications pour la Coupe du monde 2014 débutant dès septembre,

d'insuffler du sang neuf dans l'équipe de France de football.

Si les trois places réservées aux gardiens semblent ne pas devoir changer de titulaires avec dans l'ordre

hiérarchique Hugo Lloris, Steve Mandanda et Cédric Carrasso, des arrivées et des retours peuvent intervenir

dans les autres lignes.

En défense, le Gunner Bacary Sagna, privé d'Euro en raison d'une fracture du péroné, peut à juste titre

postuler sur le côté droit de la défense, où le Lillois Mathieu Debuchy a toutefois pris ses aises en Ukraine.

Un gros point d'interrogation demeure quant à la poursuite de la carrière d'Eric Abidal, qui aura 33 ans le

mois prochain. Avant sa greffe du foie, le Barcelonais était le détenteur incontesté du poste d'arrière gauche.

Chez les jeunes, le Montpelliérain Mapou Yanga-Mbiwa, écarté à la dernière minute de la liste des 23 pour

l'Euro, aura à nouveau sa chance, en tout cas avec Laurent Blanc qui lui en a fait la promesse.

Déjà sélectionnés mais non retenus pour l'Euro par le sélectionneur actuel, le Parisien Mamadou Sakho et le

Valencian Jérémy Mathieu tenteront de retrouver les faveurs des décideurs, de même qu'un autre sociétaire du

PSG, Christophe Jallet, souvent cité mais jamais élu.

Enfin, le grand espoir du Real Madrid Raphaël Varane, 19 ans, devrait à plus ou moins long terme connaître

la consécration.

GOURCUFF ET DIABY POSENT QUESTION

Au milieu de terrain, Maxime Gonalons (Lyon), Etienne Capoue (Toulouse) - un joueur convoité par plusieurs

grands clubs européens -, et Charles N'Zogbia (Aston Villa) peuvent nourrir quelque espoir.

Les cas de Yoann Gourcuff et d'Abou Diaby suscitent des interrogations.

Le Lyonnais a quitté la sélection sur la pointe des pieds juste avant l'Euro, sans avoir convaincu lors des

matches de préparation. A presque 26 ans, il va devoir relancer une carrière qui fait du sur place depuis deux

saisons.

Abou Diaby peut, lui, légitimement invoquer les blessures à répétition qui n'ont cessé de perturber une

carrière s'annonçant prometteuse. En pleine forme, le milieu d'Arsenal, très apprécié de Blanc, s'imposerait

naturellement dans le groupe France.

Dans la ligne d'attaque, le Marseillais Loïc Rémy, rarement décevant sous le maillot bleu, devrait retrouver

une place perdue seulement sur blessure peu avant l'Euro.

Le Lyonnais Alexandre Lacazette, auteur d'une fin de saison remarquée avec son club, pointera le bout de

son nez, tandis que

Kevin Gameiro, s'il brille enfin avec le PSG, pourrait attirer à nouveau l'attention du sélectionneur.

Edité par Pierre Sérisier

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant