Football : quand Mamadou Sakho fond en larmes

le
0
Mamadou Sakho a craqué sur le plateau de beIN Sport.
Mamadou Sakho a craqué sur le plateau de beIN Sport.

C'est un moment rare. Un footballeur qui fend l'armure et sort des déclarations clichés, ça n'arrive pas toutes les semaines. Encore moins venant du nouveau héros national, Mamadou Sakho. Invité par Alexandre Ruiz sur le plateau du Club du dimanche sur beIN Sport, le défenseur central des Bleus, propulsé sauveur de l'équipe de France à la suite de son doublé face à l'Ukraine (3-0) en barrage retour du Mondial 2014, est revenu - non sans émotion - sur la disparition de son père, alors qu'il n'avait que 13 ans.

Lors de son passage, l'ancien défenseur du PSG, aujourd'hui à Liverpool, est d'abord revenu sur les jours qui ont précédé le match-couperet de l'équipe de France, le rôle de Didier Deschamps et la prise de conscience du groupe. Puis les questions se font plus personnelles. Un exercice dont ne raffolent pas les joueurs en règle générale. Pourtant, le premier défenseur depuis Lilian Thuram en 1998 à réaliser un doublé en bleu dans un match officiel s'y plie et raconte son parcours, des "galères" de l'enfance à sa signature chez les pros du PSG. Le natif de la capitale, qui a débuté le foot sous les couleurs du Paris FC, revient sur ses jeunes années : "Je viens de loin, de très, très loin. J'ai été un nomade de Paris. J'ai habité un peu partout.""Ça me fait penser à mon papa"Ému au moment de revoir des photos de lui petit, Mamadou Sakho se lâche : "Mes premiers entraîneurs sont des personnes qui ont connu mon père....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant