Football - PSG : une défaite pas inquiétante

le
0
Unai Emery présente un meilleur bilan que le Laurent Blanc de 2013 après trois journées de championnat.
Unai Emery présente un meilleur bilan que le Laurent Blanc de 2013 après trois journées de championnat.

Trois journées de Ligue 1 seulement ont suffi pour voir tomber le PSG cette saison alors qu'il en avait fallu 28 lors de l'exercice précédent. Beaucoup de suiveurs du PSG osent ce syllogisme hasardeux : Laurent Blanc était un meilleur coach qu'Unai Emery pour le PSG, car Paris perdait moins avec le Français. Mais démonter l'entraîneur espagnol suite à cette défaite équivaut à clasher un chef de chantier qui mettrait plus de 24 heures à reconstruire le World Trade Center. Ils oublient aussi qu'après trois matchs de championnat avec l'ancien libero des Bleus sur le banc, en 2013, le PSG était 9e avec 5 points...

Le PSG n'est pas inquiétant, il est juste en reconstruction. Avec les départs de Laurent Blanc et de son staff, mais aussi celui de Zlatan Ibrahimovic, le vestiaire repart de zéro. Et tout recommencer peut être long surtout pour une équipe qui est restée figée tactiquement dans ses certitudes depuis trois ans. Oui, Paris n'est pas encore prêt. Mais comment peut-on juger fin août 2016 de ses capacités à finir dans le dernier carré de la Ligue des champions au printemps 2017 ?

Faillites individuelles

Cette défaite face à Monaco n'est pas alarmante non plus, elle met juste en lumière les points faibles que devra corriger Unai Emery, des tares qui existaient déjà la saison dernière. Le PSG a perdu face à l'ASM d'une manière quasi...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant