Football : Pogba accuse un adversaire de l'avoir traité de «sale noir»

le
0
Football : Pogba accuse un adversaire de l'avoir traité de «sale noir»
Football : Pogba accuse un adversaire de l'avoir traité de «sale noir»

Paul Pogba garde un souvenir amer du derby remporté dimanche par la Juventus Turin, son club, contre le Torino (2-0). Le jeune international français de 20 ans accuse Riccardo Meggiorini de l'avoir traité de «sale noir» lors de cette 34e journée du championnat d'Italie. Selon le quotidien sportif la «Gazetta dello Sport», le milieu de terrain des Bleus a signalé ces incidents à l'arbitre en fin de première période.

Ce lundi, la Fédération italienne de football a décidé d'ouvrir une enquête pour faire la lumière sur ce qui s'est passé. Des agents fédéraux ont signalé une conversation dans les vestiaires à la mi-temps entre les dirigeants des deux clubs. Il aurait été question de l'insulte raciste dont a fait part Paul Pogba. Toujours d'après la «Gazette dello Sport», il a appartient désormais au procureur fédéral d'établir la vérité. Les deux protagonistes dans cette affaire devraient être entendus.

Si Pogba est resté muet depuis la fin du match, l'accusé s'est lui défendu d'avoir proféré de telles insultes. «Oui il y a bien eu des injures mais pas de nature raciste, a concédé Riccardo Meggiorini. C'étaient des insultes normales comme on peut en entendre souvent au cours de matches de football. Pogba ne devrait pas se plaindre chaque fois que quelqu'un lui dit quelque chose. J'ai aussi été insulté et je n'ai jamais rien dit car les choses se passent ainsi en football.»

Pirlo accroché par Meggiorini, l'homme accusé par Pogba de l'avoir traité de «sale noir». (AFP.)

L'attaquant du Torino, seizième de Serie A, a reçu le soutien de son entraîneur, Giampietro Ventura. Ce dernier a estimé que l'insulte présumée n'était «pas particulièrement agressive, si tant est que Meggiorini l'ait bien prononcée». «Je lui ai demandé d'aller s'excuser auprès de l'arbitre et du joueur et c'est ce qu'il a fait, a continué le technicien. Il s'agit de paroles dites à chaud. Cela a commencé sur le...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant