Football : Pogba a mis la Juventus Turin à ses pieds

le
0
Football : Pogba a mis la Juventus Turin à ses pieds
Football : Pogba a mis la Juventus Turin à ses pieds

« Turin n'est pas une ville chaleureuse voire étouffante, comme Rome ou Naples. Et pourtant, en faisant du shopping en ville, il a réussi à créer une émeute, ce qui n'était jamais arrivé auparavant. » Par ces mots, Fabiana Della Valle, qui suit quotidiennement la Juventus pour « La Gazzetta dello Sport », fait d'emblée comprendre l'ampleur du phénomène Pogba.

A bientôt 22 ans (il les aura le 15mars), le milieu international français a mis la Vecchia Signora (la Vieille Dame, le surnom de la Juventus) à ses pieds. Arrivé dans le Piémont en 2012, le jeune Seine-et-Marnais a suivi une trajectoire fulgurante, s'installant avec autorité comme l'un des cadres de cette équipe pour devenir le 5e joueur le plus cher du marché européen, avec une valeur estimée à 72 M¤... Et tant que le PSG, le Real Madrid, Manchester City ou United lui feront les yeux doux, sa cote n'a pas fini de grimper.

L'idole des jeunes

Il suffit d'ailleurs de se balader autour du Juventus Stadium pour se rendre compte qu'il se passe vraiment quelque chose dès lors qu'on prononce son nom. « C'est un des chouchous du public, en plus d'être un grand joueur, c'est aussi un personnage », confie Chiara, écharpe blanc et noir nouée autour du cou. Derrière son étalage de maillots, Ciro lui fait écho : « On a été surpris parce qu'en le voyant débarquer on pouvait s'attendre à un type à la Balotelli, alors qu'il a un comportement irréprochable. Et, surtout, il n'a pas pris la grosse tête. »

Ici, le talent ne suffit pas, il faut quelque chose en plus pour entrer dans le coeur de l'exigeant public turinois. Guido Vaciago, journaliste à « Tuttosport », établit une distinction intéressante : « Pogba est estampillé Juventus, il a éclos avec ce maillot, tandis qu'on identifie Carlos Tevez à plusieurs clubs, idem pour Pirlo qui a un gros passé au Milan. »

Et, si le capitaine Gianluigi Buffon a un statut à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant