Football. Platini dira jeudi s'il vise la présidence de la FIFA

le
0
Football. Platini dira jeudi s'il vise la présidence de la FIFA
Football. Platini dira jeudi s'il vise la présidence de la FIFA

Michel Platini va-t-il mettre fin au règne de Joseph Blatter à la tête de la Fifa ? Convaincu qu'il est « la seule personne (qui) peut battre » le Suisse, l'ancien numéro 10 de l'équipe de France dira, jeudi, s'il postule à la présidence de la Fédération internationale en mai 2015. L'actuel président de l'UEFA rendra publique sa décision en marge du tirage au sort de la phase de poule de la Ligue des champions, après en avoir informé les dirigeants des 54 fédérations qui composent l'instance européenne.

Il y a un peu moins d'un an, en septembre 2013, le triple Ballon d'Or avait avoué songer au siège que Joseph Blatter occupe depuis 1998. « La question se pose. Elle revient sans cesse et elle est légitime, avait concédé Platini à l'époque. Je m'accorde quelques mois de réflexion. Il est important pour moi de prendre le temps qu'il faut afin de ne pas me tromper. » L'ancien cerveau de l'équipe de France aura eu besoin de près de 12 mois pour prendre sa décision.

VIDEO. Le candidat Blatter ne se cache plus

VIDEO. Platini pense «pouvoir battre Blatter»

Un temps nécessaire au président de l'UEFA pour savoir s'il est prêt à quitter une institution qu'il « aime profondément et viscéralement ». Mais aussi pour s'assurer de soutiens solides dans une campagne qui s'annoncerait sans merci. Car s'il est candidat à un cinquième mandat consécutif, Joseph Blatter n'est pas las et est prêt au combat. En marge d'un tournoi de charité disputé en suisse début août, l'Helvète a invité ceux qui le critiquaient - comprendre Michel Platini - à « prendre le risque de prendre part à l'élection ». « Mais si vous prenez le risque, alors vous avez aussi la possibilité de perdre, a poursuivi Blatter. Je suis content de me battre. » Platini est donc prévenu.

Le parisien. FIFA, la guerre Blatter/Platini est déclarée. pic.twitter.com/aATOaGDJ95-- L'historique (@lhistorique) 13 Juin 2014

S'il venait à se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant