Football ? OM : les années Louis-Dreyfus, un bilan contrasté

le
0
Margarita Louis-Dreyfus a finalement vendu l'OM à un fonds d'investissement américain.
Margarita Louis-Dreyfus a finalement vendu l'OM à un fonds d'investissement américain.

Le feuilleton aura rythmé une grande partie de l'été, avec un intérêt supérieur au simple sujet sportif et au mercato dans l'esprit des fans du club marseillais. La vente de l'OM semble désormais scellée : il va passer sous pavillon américain, puisque le projet de reprise mené par le businessman d'origine irlandaise Frank McCourt a été accepté par la propriétaire russe du club. C'est une page considérable de l'ère contemporaine de l'OM qui se tourne, puisque le club appartenait à la famille Louis-Dreyfus depuis déjà vingt ans.

« Durant toutes ces années, dans les bons comme dans les mauvais moments, c'est notre amour de l'OM qui a été l'unique motivation de ma famille pour supporter le club autant que nous l'avons pu. Je sais que nos efforts n'ont pas toujours suffi pour obtenir des résultats, et j'en suis désolée. » Les mots de Margarita Louis-Dreyfus, extraits du communiqué livré ce lundi en marge de l'officialisation de la vente, illustrent assez bien la nature de la relation entre la famille et le club.

Histoire d'amour tumultueuse

C'est en 1996 que Robert Louis-Dreyfus, homme d'affaires franco-suisse, diplômé de Harvard et patron d'Adidas, prend la tête du club phocéen, qui sort de trois années de galères sportives et judiciaires. Plombé par l'affaire de corruption dite « OM-VA » qui éclate dans le courant de l'année 1993, l'OM a été exclu de toutes compétitions européennes par...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant