Football : nouveau record sur le marché des transferts en 2014

le
0
Football : nouveau record sur le marché des transferts en 2014
Football : nouveau record sur le marché des transferts en 2014

Selon un rapport de la Fifa publié mercredi, le montant global des transferts de joueurs de football a atteint un nouveau sommet l'année passée. 4,1 milliards de dollars, soit 3,6 milliards d'euros ont ainsi été échangés dans les transferts de 13 090 joueurs, un chiffre en hausse de 2,1 % par rapport à 2013 et ses 3,98 milliards de dollars.

L'Europe concentre à elle seule 87 % des dépenses mondiales, loin devant l'Amérique du Sud et l'Asie. L'Angleterre a investi 1,17 milliard de dollars, soit , précise Mark Goddard, le directeur général de Fifa TMS, filiale de l'instance mondiale du football qui enregistre sur sa plateforme numérique tous les transferts internationaux entre clubs.

Parmi les transferts qui ont marqué l'année passée celui du défenseur français Eliaquim Mangala couronné du titre honorifique de défenseur le plus cher de l'histoire de la Premier League après son arrivée contre 53 millions d'euros à Manchester City. L'Argentin Angel Di Maria a également affolé les compteurs en débarquant chez le voisin United pour 75 millions d'euros (3e joueur le plus cher de l'histoire derrière Ronaldo et Gareth Bale)

Phénomène intéressant à noter, les places sont inversées en ce qui concerne les recettes puisque l'Espagne a accumulé 667 millions de dollars grâce à ses ventes, contre 523 millions pour l'Angleterre et 435 pour le Portugal.

Un effet Coupe du monde

Malgré le traumatisme de la défaite (7-1) contre l'Allemagne en demi-finale du Mondial au Brésil, les joueurs auriverde restent les plus convoités de la planète football. A eux seuls, ils représentent 1 493 transferts, soit trois fois plus que leurs homologues français (507 transferts).

Le rapport note quand même un effet Coupe du Monde sur le business du ballon rond puisque les joueurs issus des nations quart-de-finalistes ont vu leur présence sur le marché augmenter de 18 % par rapport ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant