Football - Mondial 2014 : vraiment chanceux, les Bleus ?

le
0
Didier Deschamps peut avoir le sourire après le tirage au sort qui a placé les Bleus avec la Suisse, l'Équateur et le Honduras pour le Mondial 2014.
Didier Deschamps peut avoir le sourire après le tirage au sort qui a placé les Bleus avec la Suisse, l'Équateur et le Honduras pour le Mondial 2014.

Le monde entier est désormais fixé. Et particulièrement les 32 nations qui avaient placé entre les mains expertes de quelques anciennes gloires du football (Zinédine Zidane, Cafu, Fabio Cannavaro, Mario Kempes...) le destin de leur très chère sélection. D'aucuns diront que la France a eu de la chance au tirage. Une fois de plus. Et à jeter un coup d'oeil, même rapide, sur l'ensemble des huit groupes désignés ce vendredi à Costa do Sauipe, on aurait tort de ne pas les croire.

Les Bleus auraient pu jouer le Brésil, l'Italie et le Mexique. Ils devront en découdre avec la Suisse, l'Équateur et le Honduras. Si l'expérience sud-africaine de 2010 invite à réfréner tout excès d'optimisme, il est évident que c'est une forme de soulagement qui prédomine à l'issue de ce tirage de tous les dangers.

La Suisse, une vieille connaissance Parmi les trois adversaires, le Honduras et l'Équateur s'apparentent à une quasi-découverte en perspective pour les hommes de Didier Deschamps. Dans son histoire, la France n'a jamais affronté les Honduriens et n'a joué qu'une fois contre l'Équateur, en mai 2008, lors d'un amical gagné juste avant l'Euro (2-0). Peu de points de repère, donc, si ce n'est les récentes performances de ces nations dans leurs confédérations respectives. L'Équateur a terminé quatrième du groupe d'éliminatoires d'Amérique du Sud, devant l'Uruguay, décrochant sa troisième participation à un Mondial après 2002 et 2006 -...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant