Football - Mondial 2014 : la Suisse tout juste à l'heure

le
0
Behrami, Shaqiri et la Suisse ont attendu la toute fin du match pour battre l'Équateur (2-1) dans le groupe E.
Behrami, Shaqiri et la Suisse ont attendu la toute fin du match pour battre l'Équateur (2-1) dans le groupe E.

Du spectacle, très peu, mais beaucoup d'enseignements. Voilà en substance le bilan à tirer de ce match entre la Suisse et l'Équateur, qui seront les deux prochains adversaires de l'équipe de France dans cette Coupe du monde après l'entrée en lice des Bleus face au Honduras dimanche soir (21 heures). Menés au score, tenus en échec jusqu'à 20 secondes du coup de sifflet final, les Suisses peuvent remercier Haris Seferovic, coéquipier d'Antoine Griezmann à la Real Sociedad et qui a eu la bonne idée de crucifier les Équatoriens sur le fil pour une victoire (2-1) plutôt flatteuse. Au regard du niveau de jeu affiché cet après-midi sur la pelouse de Brasilia, l'escouade de Didier Deschamps peut nourrir des ambitions légitimes dans ce groupe. Car, à vrai dire, les Suisses peuvent s'estimer bien payés compte tenu de leur prestation du jour. Gênés par la vivacité équatorienne, ils ont eu toutes les peines du monde à se montrer menaçants durant le premier acte, si ce n'est sur des frappes lointaines de Xhaka (30e) et Rodriguez (20e). Lents dans la transmission, ils ont fini par concéder l'ouverture du score sur une grossière faute défensive, un coup franc frappé par Ayovi depuis l'aile gauche sur lequel Enner Valencia s'est élevé tout seul devant les 6 mètres pour placer sa tête (0-1, 22e). Deux rentrants qui marquent La riposte a été des plus timides de la part des Helvètes, dont la mollesse a rendu prévisibles bon nombre de leurs...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant