Football : miracle à Luzenac

le
0
Cette équipe avait pour objectif de monter en Ligue 2 en trois ou quatre ans. Elle y est parvenue la première année.
Cette équipe avait pour objectif de monter en Ligue 2 en trois ou quatre ans. Elle y est parvenue la première année.

Luzenac n'est ni une destination rêvée pour vos vacances ni un village incontournable à visiter. Au mieux, c'est un lieu de passage. L'hiver, ce bourg de six cent cinquante âmes paumé au pied des montagnes voit défiler les touristes et leurs combinaisons de ski, pressés de rejoindre les stations d'Ax 3 Domaines et du plateau de Beille. L'été (et le reste de l'année d'ailleurs), les sentiers qui le bordent accueillent un flot ininterrompu de locaux. Ils empruntent la bien nommée "route du Ricard", qui les mènera vite vers Andorre, ses clopes et son alcool à prix cassés. Luzenac, de son côté, vit et a toujours vécu au rythme du talc. Sa carrière, située non loin du stade Paul-Fédou, est la plus importante d'Europe. Elle emploie encore deux cent cinquante personnes. Et puis il y a son club de football.

Mieux que le PSG

Au bord de la faillite il y a quatre ans et sauvé par Jérôme Ducros, magnat de l'immobilier toulousain "venu par amitié", le club jouait encore sa survie en National il y a quelques mois. Victorieux à Cherbourg (3-2) lors de l'ultime journée la saison passée, les Ariégeois s'étaient alors offert in extremis une pige supplémentaire en troisième division. Cette année, l'ambition n'était autre que de produire du beau jeu. "Nos trois victoires initiales nous ont donné confiance", raconte Christophe Pelissier, entraîneur depuis 2007. Deuxièmes à la trêve, ses joueurs ont officiellement validé une historique montée en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant