Football: Messi manque au Barca quand il en a le plus besoin

le
0
MESSI, PAS TANT QUE ÇA ?
MESSI, PAS TANT QUE ÇA ?

MADRID (Reuters) - Lionel Messi, buteur dans deux finales européennes, a rarement été accusé de ne pas être décisif lors de matches importants, mais la question se pose après les défaites de Barcelone face au Milan AC et au Real Madrid.

Le quadruple Ballon d'Or et meilleur buteur d'une des plus grandes équipes de tous les temps a été l'ombre de lui-même en huitième aller de Ligue des Champions, la semaine dernière, à Milan (0-2), puis mardi, au Camp Nou, en match retour de la demi-finale de la Coupe du Roi contre le rival madrilène (1-3).

"Il est question de l'équipe, pas de savoir si Messi joue mieux ou moins bien", a déclaré le coéquipier de l'Argentin, Andres Iniesta, mercredi en conférence de presse.

"Nous avons marqué beaucoup de buts, et lui aussi. C'est juste dans ces deux matches clés que nous avons manqué de précision et de sérénité. Quand l'équipe ne joue pas bien, c'est la responsabilité de tout le monde."

Lionel Messi, qui joue presque tous les matches, a balayé les rumeurs sur son état de fatigue. "J'ai l'habitude de jouer énormément, je préfère quand c'est comme ça. Je me sens mieux quand je ne me repose pas", a-t-il dit à Barça TV.

Lors du match contre le Real Madrid, Lionel Messi a souffert de la comparaison avec la vedette du Real, Cristiano Ronaldo. Le Portugais s'est montré décisif en marquant à deux reprises.

Lionel Messi a marqué 38 buts en championnat cette saison, plus à lui seul que 16 autres équipes de la Liga.

En comparaison, les autres attaquants barcelonais marquent peu. Alexis Sanchez, David Villa et Pedro n'ont signé que 12 buts dans le même temps.

En coupant les chemins d'approvisionnement de Lionel Messi que sont Xavi, Iniesta et Sergio Busquets, le Milan AC et le Real Madrid ont étouffé le Barça.

Le manque d'animation offensif de Barcelone lors de ces matches s'accompagne d'une perte d'efficacité de la défense. Elle a encaissé au moins un but par match lors des 12 dernières confrontations.

Pour Andres Iniesta, l'équipe, qui recevra Milan en huitième de finale retour de Ligue des Champions le 12 mars, devra hausser son niveau de jeu. "Il faut revenir à l'ABC du football parce que c'est ce qui nous a permis d'être l'équipe que nous sommes", dit-il.

Mark Elkington, Corentin Dautreppe pour le service français, édité par Jean-Paul Couret

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant