Football: Maradona retourne à Naples et plaide son innocence

le
0
DE RETOUR À NAPLES, MARADONA PLAIDE SON INNOCENCE
DE RETOUR À NAPLES, MARADONA PLAIDE SON INNOCENCE

NAPLES (Reuters) - Diego Maradona a nié mardi devoir de l'argent au fisc italien lors d'une visite à Naples où l'ancienne gloire du football argentin a été chaleureusement accueilli.

"Je suis innocent. J'ai envie de faire confiance à la justice italienne. Je ne lui dois aucune lire", a déclaré Maradona à l'occasion d'une conférence de presse où se sont bousculés dizaines de curieux et médias locaux.

"Cela me fait vraiment quelque chose de respirer à nouveau l'air de cette ville", a ajouté l'ancien joueur de Naples, juste avant de dire qu'il espérait qu'un jour, son nom serait définitivement blanchi dans la Péninsule.

Le fisc italien réclame près de 40 millions d'euros au champion du monde 1986, dont 36 millions d'intérêts accumulés depuis 1984.

A Naples, celui-ci est considéré comme une légende vivante pour avoir largement contribué à décrocher les titres de champion d'Italie en 1987 et 1990.

Les autorités italiennes le poursuivent depuis des années. En 2009, la police avait saisi ses boucles d'oreille en diamant d'une valeur de 4.000 euros lors d'un séjour de l'Argentin dans une clinique du nord de l'Italie.

Trois ans plus tôt, il avait dû se délester de deux Rolex (10.000 euros pièce) à l'issue d'un match de gala à Naples. En 2005, son cachet pour sa participation à l'émission "Danse avec les stars" avait été saisi et en 2001, il avait été interpellé à sa descente d'avion à Rome par une vingtaine de policiers.

Catherine Hornby, Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant