Football - Manchester City - PSG : Zlatan, ce soir ou jamais !

le
0
En douze participations à la phase finale de la Ligue des champions, Ibrahimovic n?a marqué « que » dix buts en trente-huit matchs, loin du ratio de Ronaldo (41 réalisations) ou de Messi (36 buts).
En douze participations à la phase finale de la Ligue des champions, Ibrahimovic n?a marqué « que » dix buts en trente-huit matchs, loin du ratio de Ronaldo (41 réalisations) ou de Messi (36 buts).

Quel sera le visage de Zlatan ce soir ? Sera-t-il l'attaquant frustré qui a si souvent trébuché lors des matchs à enjeux en Ligue des champions ou le guerrier qui martyrise les défenses de Ligue 1 et donne le tempo du PSG ?

Il y a une semaine, lors du match aller face à Manchester City (2-2), la prestation du géant suédois - un pénalty et un face-à-face raté contre Hart coup sur coup - a rappelé ses difficultés à briller lors des matchs à élimination directe. En douze participations à la phase finale de la Ligue des champions, Ibrahimovic n'a marqué "que" 10 buts en trente-huit matchs, loin du ratio de Ronaldo (41 réalisations) ou de Messi (36 buts). Les deux buts de Zlatan face à Chelsea (2-1, 1-2) ont pourtant laissé penser que le vent avait tourné et que l'édition 2015-2016 de cette Ligue des champions allait être la sienne.

Agacé au match aller

Mais il y a eu ce match aller contre Manchester City (2-2). Malgré le premier but égalisateur (41e), le Suédois a manqué un pénalty (14e) pour la deuxième fois seulement de sa carrière en Ligue des champions. Quelques minutes plus tard (24e), il se présente seul devant Joe Hart, le gardien mancunien. Hésitant entre le lob ou la frappe, il voit finalement le ballon passer au-dessus des cages adverses. Le point noir de sa soirée.

Par la suite, malgré quelques passes bien senties et une présence accrue au milieu de terrain, Ibrahimovic...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant