Football : Lyon a-t-il encore des dents ?

le
0
Jean-Michel Aulas (à droite) devra serrer les dents cette saison en attendant le nouveau stade de l'OL.
Jean-Michel Aulas (à droite) devra serrer les dents cette saison en attendant le nouveau stade de l'OL.

Encore un été agité pour l'Olympique lyonnais ! Après l'affaire Gomis, banni il y a près d'un an pour avoir refusé de prolonger son contrat, voici que le club rhodanien fait actuellement l'un des pires débuts de saison de son histoire. Classé 17e, l'OL a subi trois défaites en quatre journées de championnat, dont deux revers contre des équipes promues (Lens et Metz).Oui, le président Jean-Michel Aulas n'avait pas annoncé un gros Lyon cette année, mais avait tout de même promis quelques améliorations dans les compétences sportives après l'hécatombe de blessés lors de la saison précédente. Dès le mois de juin, il annonçait la mise en place d'une "cellule performance". Celle-ci s'est d'abord traduite par l'éviction du préparateur physique Robert Duverne au profit d'Alexandre Marles, ancien salarié de la Fédération chargé du suivi physique des équipes de moins de 16 à espoirs et ancien adjoint du sélectionneur Laurent Blanc lors de l'Euro 2012.Neuf blessés contre Astra !Comme indiqué sur le site web du club, Alexandre Marles prône une approche scientifique de la préparation physique et cumule les diplômes universitaires (Master 2 sciences et ingénierie du sport, préparation physique en 2003, DEA physiologie et biomécanique de l'homme en mouvement en 2003, doctorat en physiologie et biomécanique en 2007). Le CV est brillant, mais les résultats le sont moins. À l'occasion du match retour contre les Roumains d'Astra, l'OL comptait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant