Football - Ligue des champions : Paris s'offre un printemps européen

le
0
Les Parisiens tout à leur joie d'avoir arraché la victoire dans les derniers instants du match.
Les Parisiens tout à leur joie d'avoir arraché la victoire dans les derniers instants du match.

C'est souvent dans la difficulté que se construisent les plus belles entreprises, et il aurait été injuste que ce PSG-là y échappe. Dans un match longtemps maîtrisé, mais rendu périlleux par l'exclusion précoce de Verratti (46e), Paris a trouvé les ressources pour s'imposer (2-1) sur le fil face à Olympiakos, son 4e succès en 5 journées dans cette phase de poules et une victoire synonyme de qualification et de première place.

Ibra lance idéalement la soirée...

Et pourtant, la soirée aurait pu être moins idyllique. En dépit d'un début de match tonitruant et ponctué par l'ouverture du score rapide d'Ibrahimovic sur un nouveau service de van der Wiel (1-0, 8e), les Parisiens ont manqué l'occasion de mettre la tête sous l'eau de leurs adversaires qui ont peu à peu sorti la tête de l'eau. Mitroglou a confirmé qu'il était la principale menace côté grec avec des tentatives avortées par un Sirigu attentif (12e, 26e, 35e). Le match en mains, Paris contrôlait le jeu (près de 70 % de possession), mais manquait de précision dans le dernier geste à l'image de Lavezzi, dont l'activité débordante contrastait avec le manque de précision technique. ... Cavani la conclut en beauté !

Mis en difficulté par la sortie de Verratti à la suite d'un deuxième carton jaune très évitable (46e), le PSG a continué d'avoir la mainmise, mais était plus en difficulté en moment de se projeter vers l'avant. Excepté une mine d'Ibrahimovic sur coup...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant