Football, Ligue des champions : Monaco prend un point au Zénith

le
0
Football, Ligue des champions : Monaco prend un point au Zénith
Football, Ligue des champions : Monaco prend un point au Zénith

C'est un bon point de pris. Mercredi, sur le terrain du Zénith Saint-Pétersbourg, l'AS Monaco n'a pas atteint les sommets mais est allée décrocher le nul (0-0). C'est un résultat qui va mettre du baume au c½ur à une équipe replongée dans le doute après une défaite à domicile, samedi dernier, contre le voisin niçois en championnat. Avec 4 points en deux matchs, les Monégasques gardent toutes leurs chances de se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue des champions.

Face au leader du championnat de Russie, les hommes de Leonardo Jardim ont pris les choses par le bon bout. Vifs et agressifs, ils ont entamé la rencontre les deux pieds debout sur l'accélérateur. Servi par Kurzawa, Ocampos a failli ouvrir le score dès la 3e minute. Juste après, c'est Dirar qui tentait une reprise de volée en ciseau pleine d'audace. Les jeunes joueurs de la principauté montraient ainsi aux joueurs d'André Villas-Boas que la soirée n'allait pas être aussi sereine que prévue.

VINE. Le joli dribble de Dirar

Dirar e o drible do jogo, até aqui! Passa amanhã! https://t.co/FCW7LF3sQu via @vineapp-- Seu Blog de esporte! (@BlogDivididaFC) 1 Octobre 2014

Le Zénith a cependant réussi à rééquilibrer les débats. Sans jamais se montrer vraiment dangereux. Les quelques coups de rein d'Hulk faisaient bien lever quelques clameurs dans le stade Petrovski, mais ne donnaient pas de sueurs froides à la défense monégasque. C'est même Ocampos qui, d'une demi-volée limpide à l'entrée de la surface, se procurait la plus grosse occasion de la première mi-temps (44e).

Le poteau pour Ferreira Carrasco

Le second acte démarrait par un coup du sort pour l'ASM. Berbatov, touché, devait céder sa place à Ferreira Carrasco (52e). Le Zénith, lui, était bien décidé à créer des brèches. Et Rondon, en bonne position dans la surface, manquait à deux reprises de reprendre de manière gagnante un bon centre (51e, 56e). Dix minutes plus tard, c'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant