Football - Ligue des champions : le Real a eu raison de l'Atlético

le , mis à jour le
0
Javier Hernandez a marqué l'unique but du quart de finale entre le Real et l'Atlético.
Javier Hernandez a marqué l'unique but du quart de finale entre le Real et l'Atlético.

En football, la patience peut être une vertu, et ce mercredi le Real Madrid a pu le vérifier. Incapable de battre l'Atlético cette saison en sept confrontations, il a dû patienter jusqu'à la dernière minute du match retour de ce quart de finale pour enfin trouver une faille dans le quadrillage parfaitement disposé des Colchoneros. Comme un symbole, c'est le malheureux Hernandez, condamné aux seconds rôles depuis son arrivée et si peu décisif jusqu'à cette 89e minute, qui a fini par délivrer Santiago-Bernabeu pour éviter à son équipe une incertaine prolongation. Cette victoire (1-0) permet au Real, une fois encore, d'être le bourreau de son voisin en Ligue des champions. Amputé de nombreux titulaires, blessés (Modric, Benzema, Bale) ou suspendus (Marcelo), le Real avait tout de même pris le jeu à son compte avec l'intention de prendre à froid son adversaire. Une stratégie infructueuse, l'Atlético ne laissant aucune faille dans son dispositif formé par deux lignes de quatre très compactes. Il était entendu, à cet instant déjà, que les Colchoneros attendraient patiemment leur heure. Orphelin de ses deux compères, Ronaldo a eu bien du mal à se mettre en évidence, si ce n'est sur une frappe écrasée (14e) et un coup-franc boxé par Oblak (32e). Le portier slovène s'est en revanche montré décisif en s'interposant brillamment devant le Portugais (45e).Chicharito, de zéro à héros Toujours aussi volontaire, le Real a ensuite baissé...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant