Football - Ligue des champions : le PSG a changé de dimension !

le , mis à jour le
0
La joie de Cavani, auteur de l'ouverture du score dans ce match face à Arsenal (2-2).
La joie de Cavani, auteur de l'ouverture du score dans ce match face à Arsenal (2-2).

Certes, le PSG n'a pas gagné, ce soir, dans la ferveur de cette soirée européenne à l'Emirates Stadium. Tenus en échec face aux Gunners (2-2), comme au match aller (1-1), ils ont néanmoins prouvé à leurs détracteurs et aux autres grands clubs d'Europe qu'ils avaient des ressources insoupçonnées et une rage de vaincre qui ? à la différence de beaucoup d'éléments dans le football moderne ? ne s'achètent pas. Et si la combativité démontrée, l'intensité permanente étaient l'illustration d'une évolution, le marqueur d'une équipe prête à atteindre des hauteurs encore jamais atteintes en Ligue des champions ? L'avenir, et surtout les matches du printemps, y répondront. Mais avant, retour sur la rencontre la plus aboutie de l'ère Unai Emery.

Cavani n'a pas manqué sa cible

Dès le coup d'envoi, les Parisiens imposent un fort pressing aux Gunners. Ospina doit d'ailleurs s'employer pour dégager le ballon face à Cavani (5e) ! Ensuite, l'Uruguayen prolonge de la tête un corner, repris par Thiago Silva, mais sa tentative est sauvée sur la ligne de but par Gibbs (15e).

Trois minutes plus tard, Thiago Motta sert magistralement Matuidi, qui centre pour Cavani. Le buteur ne manque pas sa cible (0-1, 18e), sa 21e réalisation en autant de matches cette saison. Après une demi-heure de très haut niveau, le PSG baisse de rythme mais tient bon. Sauf qu'une erreur va permettre à Arsenal de se procurer son premier...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant