Football, Ligue 2 : les attractions de la saison 2013-2014

le
0
Football, Ligue 2 : les attractions de la saison 2013-2014
Football, Ligue 2 : les attractions de la saison 2013-2014

La saison 2013-2014 de Ligue 2 commence ce soir. Délesté de Monaco et de Nantes, ses deux poids lourds de retour dans l'élite, ce championnat s'annonce très ouvert. Plusieurs équipes peuvent prétendre finir dans le trio de tête et ainsi accéder à la prestigieuse Ligue 1. Brest, Nancy, Troyes, Lens, Caen, Angers, Nîmes, Le Havre ou encore Auxerre semblent en mesure de se mêler à la bagarre pour l'accession. Un club francilien, Créteil, promu, tentera de tirer son épingle du jeu.

Et cette nouvelle saison de Ligue 2 sera l'occasion de revoir des têtes connues, comme les anciens joueurs du PSG Jérôme Rothen, Jérome Leroy et Danijel Ljuboja, l'ex-coach du club de la capitale Antoine Kombouaré ou le champion du monde des moins de 20 ans Alphonse Areola.

Voici les principales attractions de l'antichambre de l'élite :

L'ambition de Lens. Les Sang et Or espèrent bien vite oublier les deux dernières saisons de galère, avec à chaque fois une piètre douzième place en Ligue 2. Antoine Kombouaré, l'ancien entraîneur du PSG, a pris place sur le banc. Et il a annoncé la couleur : «C'est un grand club. Il n'a pas sa place en L2. J'ai envie de le faire remonter avec toutes les difficultés que cela comporte, sportivement et humainement. C'est un challenge personnel et professionnel dans une région où le foot et le supporteur sont rois.»

Pour faire vibrer à nouveau le stade Félix-Bollaert, Kombouaré peut s'appuyer sur un recrutement de qualité, rendu possible par l'argent injecté par l'homme d'affaires azéri Hafiz Mammadov, 48 ans. Ce dernier est devenu actionnaire majoritaire au côté de l'ancien président Gervais Martel, 58 ans. L'expérimenté attaquant Danijel Ljuboja, 34 ans, ancien du PSG, Adamo Coulibaly, meilleur buteur de Hongrie en 2012 et 2013 et le gardien champion du monde des moins de 20 ans, Alphonse Areola, prêté par Paris, ont ainsi été tentés par l'aventure.

Des papys toujours bons pour le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant