Football-Ligue 2. Caen grille un joker face à Tours, Lens cale

le
0
Football-Ligue 2. Caen grille un joker face à Tours, Lens cale
Football-Ligue 2. Caen grille un joker face à Tours, Lens cale

Caen, qui pouvait valider sa montée dans l'élite vendredi, a grillé un joker en étant battu sur sa pelouse par Tours (1-3) lors de la 37e et avant-dernière journée de Ligue 2.

Les Normands, qui voient revenir deux longueurs derrière eux Nancy, vainqueur d'Angers (3-1), auront droit à une première séance de rattrapage mardi, toujours devant leur public, à l'occasion d'un match en retard contre Nîmes.

Une victoire les ferait retrouver la Ligue 1 deux ans après l'avoir quittée, même si un nul validerait quasiment leur remontée avant la dernière journée, compte tenu de leur différence de buts largement favorable par rapport aux Lorrains (+21 contre +10).

Ce point, ils n'ont cependant pas été capables de l'obtenir alors qu'ils n'avaient plus perdu depuis le 7 février et restaient sur six victoires de rang. Mais ils sont tombés face à une bonne équipe de Tours qui n'avait plus rien à jouer et les a cueillis d'entrée sur une frappe à ras de terre de Santamaria (11).

A l'envers en première période, le Stade Malherbe, qui a attendu la 35e minute pour se créer sa première occasion par Duhamel (35), aurait même pu encaisser un deuxième but avant le repos si Delort avait cadré (31). Le deuxième meilleur buteur de la L2 s'est rattrapé au retour des vestiaires en marquant son 21e but de la saison sur un penalty qu'il avait lui-même obtenu après avoir été fauché par Pierre (50).

Caen était pourtant bien revenu et avait failli égaliser sur un retourné de Duhamel, meilleur buteur du Championnat (22 buts), qui a touché la barre (47).

Le club normand s'est ensuite livré sans compter et, après plusieurs occasions (58, 66 et 69), a fini par revenir grâce à deux remplaçants: Autret faisait la différence et servait Kodjia, qui marquait de près (70).

Il a même cru à l'égalisation sur un centre-tir de Calvé (78) et une occasion de Duhamel (80), mais a fini par se faire prendre sur un contre au bout duquel ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant