Football, Ligue 1 : un prince saoudien entre en force dans le capital de Nice

le , mis à jour à 20:57
0
Football, Ligue 1 : un prince saoudien entre en force dans le capital de Nice
Football, Ligue 1 : un prince saoudien entre en force dans le capital de Nice

L'OGC Nice va-t-il passer dans une autre dimension ? Un homme d'affaires britannique, allié à un prince saoudien dont l'identité n'a pas été révélée, a racheté 49% du club de football de Nice, a annoncé ce vendredi le président niçois. Les nouveaux actionnaires devraient monter à 80% du capital en juin.

La conférence de presse se termine sur cette poignée de mains entre J-P. Rivère et E. Blackmore. pic.twitter.com/omf3mVMwSZ— OGC Nice (@ogcnice) 29 Janvier 2016

Un investissement en deux étapes

«Nous investissons ensemble avec mon partenaire (saoudien). Pas seulement lui», a précisé l'homme d'affaires britannique Edward Blackmore, PDG de Sports Investment Fund. Le mystérieux partenaire saoudien «a déjà un 'chez lui'» sur la Côte d'Azur, a-t-il ajouté.

«Le prince a demandé à ne pas apparaître jusqu'à sa majorité dans l'actionnariat», a expliqué pour sa part le président. La deuxième phase du rachat doit avoir lieu en juin 2016, Jean-Pierre Rivère vendrait une partie de ses parts pour ne conserver que 20%, mais il resterait président, a-t-il annoncé. Edward Blackmore deviendrait alors vice-président. 

Pas de «projet PSG»

Les deux hommes ont expliqué que le projet de Nice «est sur un schéma différent de celui du PSG avec le Qatar». La politique sportive devrait donc rester la même, avec notamment la présence Jean-Pierre Rivère toujours assuré, mais avec un soutien financier des nouveaux actionnaires. Cela doit permettre de garder certains joueurs plus longtemps et de tenter plus de paris. L'objectif d'Edward Blackmore est d'«amener Nice dans le top 5 petit à petit, et qu'il y reste ». 

Rivère : « Nous ne serons pas dans la logique d’acheter des joueurs à 15M€ »— OGC Nice (@ogcnice) 29 Janvier 2016

L'homme d'affaire britannique avait déjà conseillé un prince saoudien qui avait acquis la moitié des parts du club anglais de Sheffield United, évoluant ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant