Football ? Ligue 1 : Sagnol à Bordeaux, raisons d'un acte manqué

le
0
Willy Sagnol sera resté moins de deux saisons à la tête des Girondins.
Willy Sagnol sera resté moins de deux saisons à la tête des Girondins.

Willy Sagnol et les Girondins, c'est une idylle désormais consommée. Idylle, le terme n'est certainement pas le plus approprié. Car en un peu moins de deux ans, l'ancien arrière latéral de l'équipe de France (2000-2008) n'a jamais semblé en mesure de mener à bien son projet de jeu, un projet lui-même pas si évident à décrypter.

Pur produit ou presque du système fédéral, au sein duquel il aura dirigé les U20 puis les Espoirs, Sagnol aura connu un mandat mouvementé comme première expérience en club. Son arrivée laissait pourtant poindre une certaine forme d'optimisme, d'autant plus que son président, Jean-Louis Triaud, avait déjà tenté avec succès l'expérience de laisser les clés de son équipe à un « novice » : Laurent Blanc (2007-2010), qui avait réussi le triplé en 2009. Comme Blanc, Sagnol a dans un premier temps pu capitaliser sur son passé de joueur aguerri, international tricolore (58 sélections) finaliste de la Coupe du monde (2006) et taulier du Bayern (278 matches avec le club allemand). Mais moins de deux ans plus tard, le bilan est terne, tant au niveau du jeu que de l'image qu'il laissera de son passage à Bordeaux.

Une communication « maladroite »

Une image qui restera liée à certaines de ses sorties médiatiques, que certains qualifieront de maladroites quand d'autres pointeront du doigt une faute grossière. Ce fut notamment le cas en novembre 2014, lorsqu'il stigmatise les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant